Electricité entre ciel et terre

Posté par aloha le 16 juin 2020

 

Les cumulonimbus, contiennent des milliards de gouttelettes d’eau et de cristaux de glace. Lorsque gouttes et cristaux se percutent, ils échangent une partie de leurs charges électriques.

Il faut charger l’une des électrodes avec une charge électrique négative, et l’autre avec une charge électrique positive.
La grande majorité des éclairs se produisent à l’intérieur des nuages. Mais sous le nuage, en réaction à la charge négative en bas du nuage, la terre se charge positivement. Cette charge se déplace en même temps que le nuage. Les charges positives présentes naturellement dans la terre sont attirées par les charges négatives du nuage. Si la tension électrique devient suffisante, l’éclair se déclenche.

(Photos prises perso)

 

ciel ciel1 ciel2 ciel3

(Photo non prise perso..)

78211160_1482228551934153_7681140690650136576_o

Trois courants de pensées, l’électrostatique, le magnétisme et les courants électriques:

 

Au VI siècle av. JC, le philosophe Thalès de Milet, en frottant une tige d’ambre avec une peau de chat, découvre le phénomène d’attraction des corps légers par la tige d’ambre. Il nomma ce phénomène « elektron »

En 1740 , le physicien Benjamin Franklin débute ses recherches sur l’électricité. L’expérience du cerf-volant, réalisée en 1752, prouve la nature électrique des éclairs. Ses expériences ont conduit à l’invention du paratonnerre. 

En 1781, Charles-Augustin Coulomb, se consacre totalement aux recherches sur le magnétisme et l’électricité. Il présente en 1784, son mémoire « Recherches théoriques et expérimentales sur la force de torsion et sur l’élasticité des fils de métal ». Il matérialise, en 1785, la loi de Coulomb, l’élaboration de la science des phénomènes d’électrisation.

En 1835, James Bowman Lindsay, inventeur britannique, présente un prototype d’ampoule électrique de très faible puissance.
En 1850 ,Joseph Swann, compatriote de Lindsay, commence à s’intéresser à la lumière électrique. En 1878, il dépose un brevet d’ampoule à incandescence basée sur des filaments de carbone.

En 1851, Thomas Edison, inventeur, scientifique, dépose un brevet d’ampoule électrique à filament en bambou du Japon. Mais  l’éclairage fourni par ce système n’est absolument pas satisfaisant.

En 1878, il dépose un brevet d’ampoule à incandescence basée sur des filaments de carbone. En 1979, l’ampoule électrique est née.

 

 

Publié dans Ciel | Pas de Commentaire »

Coalescence

Posté par aloha le 14 février 2016

imagesPFX6AWB7 (2)

Le 11 février 2016, une nouvelle fenêtre s ouvre sur l univers, un siècle après leur description par Einstein, des ondes gravitationnelles ont été détectées par les équipements Ligo et Virgo.

La détection de ces ondes constitue un enjeu important de la physique contemporaine car cela confirme non seulement la théorie de la gravitation proposée par Einstein mais cela va permettre d’étudier les astres d’une manière toute nouvelle.

Les étoiles binaires sont deux étoiles en orbite l’une autour de l’autre. D’après Einstein, lors de la coalescence d’un système binaire une partie de l’énergie est dispersée sous forme d’ondes gravitationnelles qui sont des déformations de l’espace-temps.

animation_coalescence[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ univers dans lequel nous vivons est en expansion. Nous le savons parce que nous observons les galaxies et les groupes de galaxies s’éloigner progressivement de nous dans l’univers. Cette expansion a commencé dès la formation de l’univers, il y a quelque 14 milliards d’années, lors d’une phase chaude et dense appelée Big Bang.

L’univers n’a pas de centre, parce qu’il n’a pas de bord. Dans un univers fini, l’espace est courbé de telle manière que si vous pouviez voyager des milliards d’années lumière en ligne droite, vous finiriez par revenir à votre point de départ. Il est également possible que notre univers soit infini. Dans les deux cas, les groupes de galaxies emplissent totalement l’univers et s’éloignent les uns des autres en tout point, suivant en cela l’expansion de l’univers

Remonter l’histoire de l’Univers

Après les ondes électromagnétiques (lumière, ondes radio, rayons X…), qui ont permis aux astronomes d’observer des phénomènes et des objets cosmiques de plus en plus éloignés, les ondes gravitationnelles vont désormais permettre d’étudier des événements extrêmes et de remonter encore plus loin dans l’histoire de l’Univers. Le ­redémarrage en 2016 du détecteur Advanced Virgo en Italie, dont les données seront combinées avec celles de Ligo, fournira aux chercheurs un observatoire gravitationnel capable d’identifier et de localiser encore plus précisément les sources de ces précieuses ondes. Kagra au Japon devrait com­pléter ce réseau vers 2018. Ces instruments seront ensuite rejoints, vers 2030, par eLISA, un ensemble de trois satellites qui constitueront un interféromètre avec l’ambition de détecter directement les ondes gravitationnelles issues du Big Bang. L’ère de l’astronomie gravitationnelle est née. Cnrs – Le journal.

 

 

La détection de ces ondes gravitationnelles « marque la naissance d’un domaine de l’astrophysique entièrement nouveau, comparable au moment où Galilée a pointé pour la première fois son télescope vers le ciel » selon la directrice de la Fondation nationale américaine des sciences.

20160219_201548

20160219_201100 (2)

20160219_201224

Publié dans Ciel | Pas de Commentaire »

Lune bleue

Posté par aloha le 30 août 2015

 

Lune bleue désigne une pleine lune « supplémentaire » qui se produit lorsqu’une année comporte 13 pleines lunes, au lieu de 12 lors d’une année habituelle. L’adjectif  bleu ne signifie pas que la Lune prenne une teinte particulière lors du phénomène. Le terme provient de l’expression anglaise blue moon. L’origine de cette expression n’est pas connue. Son plus ancien usage (dans un pamphlet de 1528) attestait  « S‘ils prétendent que la lune est bleue, nous devons croire que c’est vrai »

La plus ancienne trace écrite de cette expression provient de Rede me and be nott wrothe, dans lequel les auteurs, William Roy and Jerome Barlow, critiquent le dogmatisme de l’église de leur époque. 

Ce qui peut se traduire par « Ô, les hommes d’églises sont des renards rusés (…) S’ils disent que la lune est bleue, nous devons croire que c’est vrai, en admettant leur interprétation. »

Le terme est aussi mentionné dans l’Almanach des agriculteurs du Maine  (paru entre le 19e et le début du 20e siècle).  On y définit la lune bleue comme la troisième lune dans une saison où il y a exceptionnellement 4 lunes.

20150830_001144

 

Lune Bleue

C’est simplement grâce ou à cause d’une erreur journalistique que l’on doit la définition actuelle de lune bleue. Elle a été publiée en mars 1946 dans un article du magazine Sky and Telescope, “Once in a Blue Moon”, écrit par James Hugh Pruett. L’auteur, ayant mal interprété l’Almanach des agriculteurs du Maine, conclut que la lune bleue est la seconde lune dans un même mois. Comme quoi une simple interprétation, une ample communication et le tour est joué, le pli est pris, enfin le phénomène deux pleines lune le même mois reste rare…comme ce soir par exemple.

20150830_001206

20150830_001216

Publié dans Ciel | Pas de Commentaire »

Pleine lune

Posté par aloha le 30 août 2015

Lune

Publié dans Ephémère | Pas de Commentaire »

Ça tourne toujours

Posté par aloha le 30 août 2015

CYCLES LUNAIRES POUR 2015

 Calendrier lunaire 2015,dates et heures.

Phase lunaire Date heure
Pleine   lune 5   janvier 2015 05:54:08
Dernier   quartier 13   janvier 2015 10:48:59
Nouvelle   lune 20   janvier 2015 14:14:54
Premier   quartier 27   janvier 2015 05:49:43
Pleine   lune 4   février 2015 00:10:00
Dernier   quartier 12   février 2015 04:52:02
Nouvelle   lune 19   février 2015 00:49:18
Premier   quartier 25   février 2015 18:15:04
Pleine   lune 5   mars 2015 19:06:34
Dernier   quartier 13 mars   2015 18:49:29
Nouvelle   lune 20 mars   2015 10:38:39
Premier   quartier 27 mars   2015 08:43:49
Pleine   lune 4   avril 2015 14:07:21
Dernier   quartier 12 avril   2015 05:45:12
Nouvelle   lune 18 avril   2015 20:59:19
Premier   quartier 26 avril   2015 01:56:49
Pleine   lune 4   mai 2015 05:44:47
Dernier   quartier 11 mai   2015 12:36:53
Nouvelle   lune 18 mai   2015 06:15:43
Premier   quartier 25 mai   2015 19:20:42
Pleine   lune 2   juin 2015 18:21:57
Dernier   quartier 9 juin   2015 17:43:08
Nouvelle   lune 16 juin   2015 16:07:42
Premier   quartier 24 juin   2015 13:04:07
Pleine   lune 2   juillet 2015 04:22:22
Dernier   quartier 8   juillet 2015 22:26:01
Nouvelle   lune 16   juillet 2015 03:26:11
Premier   quartier 24   juillet 2015 06:05:15
Pleine   lune 31   juillet 2015 12:45:46
Dernier   quartier 7 août   2015 04:05:31
Nouvelle   lune 14 août   2015 16:54:47
Premier   quartier 22 août   2015 21:32:12
Pleine   lune 29   août 2015 20:37:44
Dernier   quartier 5   septembre 2015 11:56:58
Nouvelle   lune 13   septembre 2015 08:42:30
Premier   quartier 21   septembre 2015 11:00:08
Pleine   lune 28   septembre 2015 04:52:06
Dernier   quartier 4   octobre 2015 23:08:13
Nouvelle   lune 13   octobre 2015 02:06:39
Premier   quartier 20   octobre 2015 22:32:13
Pleine   lune 27   octobre 2015 13:05:59
Dernier   quartier 3   novembre 2015 13:25:37
Nouvelle   lune 11   novembre 2015 18:47:45
Premier   quartier 19   novembre 2015 07:28:07
Pleine   lune 25   novembre 2015 23:44:50
Dernier   quartier 3   décembre 2015 08:42:06
Nouvelle   lune 11   décembre 2015 11:29:59
Premier   quartier 18   décembre 2015 16:15:09
Pleine   lune 25   décembre 2015 12:11:57

Publié dans Ephémère | Pas de Commentaire »

123456
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus