Illusion

Posté par aloha le 22 mai 2020

Il nous faut devenir adultes pour comprendre que les adultes n’existent pas et que nous avons été élevés par des enfants que l’armure de nos rires rendaient faussement invulnérables. » 

Christian Bobin

Publié dans Citations | Pas de Commentaire »

Dérision

Posté par aloha le 4 décembre 2019

« Un économiste est quelqu’un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie. »

Stephen M. Goldfeld.

 

« Depuis que je sais que je vais mourir, la vie ne me fait plus peur. »

A

79381315_2420941308236422_36551808071499776_o

 

 

 

Publié dans Citations | Pas de Commentaire »

Journal

Posté par aloha le 14 février 2016

Extraits « Journal » Jules Renard

 

• Cherchez le ridicule en tout, vous le trouverez. (17 février 1890)

• Il a chassé le naturel : le naturel n’est pas revenu.(27 janvier 1894)

• Un matin si gris que les oiseaux se recouchaient. (1896)

• Écrire, c’est une façon de parler sans être interrompu. (1895)

• L’accent circonflexe est l’hirondelle de l’écriture. (8 mai 1901)

• C’est une question de propreté : il faut changer d’avis comme de chemise. (9 octobre 1902)

• Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez-le. (26 décembre 1905)

• Nietzsche. Ce que j’en pense ? C’est qu’il y a bien des lettres inutiles dans son nom. (7 juillet 1906)

• La critique est aisée, et le critique est dans l’aisance. (1907))

• N’écoutant que son courage, qui ne lui disait rien, il se garda d’intervenir. (18 octobre 1908)

Jules Renard en 33 tours 1 (2)

Publié dans Extraits livres, films | Pas de Commentaire »

Étain

Posté par aloha le 10 octobre 2015

L’étain est un métal pur de la famille des cristallogènes. il est utilisé pour la soudure, depuis l’antiquité. On l’utilise en composant pour le métal, le bronze (mélange de cuivre et d’étain). 

On dit « qu’il crie ou qu’il pleure » lorsqu’on le plie.

Nuit

Le ciel d’étain au ciel de cuivre succède.

La nuit fait un pas.

Les choses de l’ombre vont vivre.

Les arbres se parlent tout bas.

Le vent, soufflant des empyrées,

Fait frissonner dans l’onde,

où luit le drap d’or des claires soirées,

Les sombres moires de la nuit.

Puis la nuit fait un pas encore.

Tout à l’heure, tout écoutait.

Maintenant nul bruit n’ose éclore ;

Tout s’enfuit, se cache et se tait.

Tout ce qui vit, existe ou pense,

Regarde avec anxiété

S’avancer ce sombre silence

Dans cette sombre immensité.

C’est l’heure où toute créature

Sent distinctement dans les cieux,

Dans la grande étendue obscure,

Le grand Être mystérieux.

 

Victor Hugo « Toute la lyre »

 

Publié dans Poésie, Nouvelles | Pas de Commentaire »

Chrysalide

Posté par aloha le 1 octobre 2015

20151001_150523 (2)

Agir sans agir.

Poursuivre sans se mêler.

Savourer le sans-gout.

 

Rendre le petit grand

Et le peu, beaucoup.

A l’offense, répondre par la vertu.

 

Accomplir le difficile

Avant qu’il ne se montre difficile.

Faire œuvre grande

En la commencant petite.

 

Les taches difficiles

Doivent débuter facilement.

Les taches grandioses

Doivent débuter petitement.

 

Ainsi le sage qui cherche la grandeur

Parvient à devenir grand.

 

Celui qui promet à la légère

Ne rencontre plus de confiance.

Celui qui rencontre tout facile

Rencontre de grandes difficultés.

 

Ainsi le sage considère la difficulté

De toutes choses

Et n’en rencontre jamais aucune.

 

Lao Tseu

Tao Te King

Publié dans Citations, Point de vue | Pas de Commentaire »

12345...8
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus